L'oReiLLe En FlEuR

LieNs Du NeT

VoS P'TiTs MoTs..!

BoNjOuR...

...cher ami "zioeiteur"

 

Je te souhaite la bienvenue dans mon pitit monde...

Ci-gît une palette d'histoires sorties directement de ce que j'oserais appeler mon "cerveau" (bout de viande avarié mais qui fonctionne, au grand étonnement de la science...)

Je raconte diverses "choses" (ce qui est le mot le plus approprié), des étonnements, des coups de coeur ou encore mes humeurs (j'en ai beaucoup : c'est à cause des hormones, ne cherche pas).

Si cela ne flatte pas ton intérêt, passe ton chemin. La toile étant très vaste tu devrais trouver plus intéressant ailleurs, cela est certain ! Mais aussi pire, j'ai des preuves...

Un petit commentaire me fera toujours plaisir, histoire de me prouver que cette page sert à quelque chose... Ou à rien. (Mais pourquoi toujours trouver une utilité à tout ?)

Bonne promenade, et attention à la petite marche en rentrant.

°oO Sarah Oo°

Par hitOmi
Mardi 8 juillet 2 08 /07 /Juil 18:47
Et oui, je n'écris plus en ce moment... Le temps me manque. Il me manque car je bosse dur dans une banque à sous pour grapiller un petit smic indispensable à la rentrée prochaine que je ferai à Bordeaux, dans un nouvel appart', des nouvelles pompes et une toute nouvelle classe flambant neuve.

En attendant, je palpe des tonnes de billets de banque qui ne m'appartiennent pas, j'accueille des centaines de clients friqués, endettés, cons, gentils, archi-cons, archi-gentils, débiles profonds, exités, doux, agressifs, patients, détestables. Une population cosmopolite de toutes les générations même si, dois-je le rajouter car ma réputation est déjà faite, les vieux restent désespérement les spécimens les plus cons. Quelques mamies sortent du lot de grabataires grâce à leur gentillesse et leur douceur, mais la plus grande partie ne cesse de geindre à propos des horaires d'ouverture (à noter que ces vieillards retraités passent leur journée devant TF1 et se plaignent davantage que ceux qui bossent durement à une demi-heure de route !).

En fait j'espérais un boulot d'été tranquillou calou, et je me retrouve à faire un job très prenant mais également palpitant, malgré les nombreuses agressions dont je suis la première cible, mes fesses étant collées sur le siège du seul guichet d'accueil et exerçant en parallèle l'activité de standardiste (eh oui, il existe encore des banques avec un numéro direct sans passage par une plateforme téléphonique marocaine ou yougoslave).

Le top du lourd, du très lourd du plus chiant au quotidien :

1. Le téléphone qui sonne sans cesse alors que je tente de m'occuper le mieux possible des personnes qui ont fait l'effort de se présenter en personne... Je dois sacrifier le contact direct avec un client pour répondre le plus urgemment possible au flemmard qui m'appelle pour de demander telle ou telle connerie bien planqué au chaud chez lui (Mon chéquier est arrivé ? Vous savez si mon chèque de paie est tombé ? Ah non, j'connais pas mon numéro de compte, z'avez qu'à taper mon nom ! Ma carte a été bouffée par le distrib, j'la récupère quand ?) Et là je me dis : "p'tain, 'y font tous chier ! ". Et le pauvre client qui attend que je puisse répondre à sa requête, gggrrrr...

2. Les remises de chèques. Rien ne m'oblige à les remplir, c'est au client de le faire. Evidemment la cordialité me pousse à le faire pour eux bien connement... Ils ne se cassent même pas le cul à calculer le total ou le nombre de chèques, voire à récupérer leur numéro de compte ! La totale quoi... Et même si je suis blindée de clients impatients, vous pouvez être sûrs qu'il y a dans le lot un bon tiers de crétins sans cervelle qui poirautent avec leur remise sans penser à les remplir ! Zeeeeeennnn... Le pire, ç'a été aujourd'hui : lorsqu'une remise est mal remplie, je dois la corriger le lendemain. Samedi a été de loin la pire de toutes mes journées, je n'ai pas eu deux secondes à moi et la plus grande partie des clients avaient évidemment un trop grand baobab dans la main (ou devrais-je signaler ailleurs...) pour remplir leur p***** de remises... Aujourd'hui une femme m'appelle pour m'engueuler parce que j'avais mal remplie sa remise samedi et que comme ses chèques n'étaient pas passés elle refusait de payer des frais de découvert ! A noter qu'au passage cette grosse poufiasse (désolée mais là je ne tiens plus !) s'était plantée dans son numéro de compte et avait omis de me dire que son compte n'étais pas domicilié dans la même banque (Comme j'suis nouvelle, j'pouvais pas encore le savoir m'a-t-elle dit). Eh bien ma poufiasse si tu me lis, je ne te remplirai plus jamais quoi que ce soit, et je sais même pas si je te filerai un stylo pour les remplir, tes remises ! Peut être même que je te laisserai coincée dans le sas d'accueil, tant que j'y suis hein !

3. Les clients qui me traitent comme une merde parce qu'ils sont friqués, cons, amers, qu'ils n'ont pas de fric, qu'ils ont un contentieux en cours, qu'ils ont un truc hyper urgents à faire et que les conseillères sont en rendez-vous, etc. Ceux qui vous disent "mon double" sèchement ou encore "agraffe" en vous tendant brutalement leur liasse de feuilles. Bandes de connards va. Oh qu'ça fait du bien d'être vulgaire non di diou ! Faut que je me lâche...

4. Ceux qui se foutent de votre gueule quand vous dites que votre DA est en vacances, en gueulant des "encore !" et en vous faisait comprendre ironiquement que vous n'en glandez pas une, alors que vous avez pris une pause de 45 minutes pour avaler en vitesse un sandwich et que votre vessie est aussi pleine que le cerveau d'un gars en maths sup' maths spé.. Enfoirés.

5. Ceux qui se penchent au dessus du guichet puant la sueur et reluquant mon décolleté. Pour la peine, j'ai fait les soldes et j'ai acheté que des trucs ras du cou. Pervers.

6. Ceux qui me tutoient. "Tu veux pas me faire plaisir et me faire des photocop' ? A la poste 'y font payer !". "Si vous me tutoyez encore une fois je vous les fais pas vos photocop' monsieur !" "Ah... Mais vous pourriez être ma fille !". "Bah justement je ne le suis pas, et puis c'est une question de contexte et surtout de respect.". Et pan, dans les dents !

7. Ceux qui ne disent ni bonjour, ni au revoir. Voire pire : imaginez, je suis pendue au téléphone à cause d'une mamie qui me raconte sa vie, j'en ai une autre qui attend devant moi, le regard planté sur le téléphone que j'aggrippe avec rudesse et patience. A peine le combiné reposé, je lève les yeux et l'ancêtre aboie "300 euros !". Je lui réponds avec grand calme "Bonjour madame" et j'attends. Elle me rend mon bonjour, l'air très très con. Dans le dentier, poufiasse !!! :p

Allez j'arrête ici, je me suis déjà pas mal défoulée ! J'en garde pour la suite, c'est un puit d'anecdotes sans fond ce job d'été !!! A plus tard, souhaitez moi bon courage :D
Publié dans : JoURnaL D'uNe STaGiAiRe
Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Par hitOmi
Lundi 23 juin 1 23 /06 /Juin 19:23
Allez aujourd'hui je vous dispense de lecture en vous donnant des images à regarder, pour les flemmards de la lecture des longs posts :)

Voici les images du match Toulouse - Stade Français d'hier, au stade de Bordeaux où nous étions 33192 spectateurs sous le soleil exactement, dans une ambiance toulousaine avec chants et tambours à fond les bananes ! En plus Toulouse a gagné, alors que demander de plus ?

Ce fut un grand plaisir de voir jouer Elissalde et ses coéquipiers de l'équipe de France tant côté toulousain que parisien... Un grand moment.


Les photos, on clique sur l'image :



Les vidéos :

  • Avant le match : 4 parachutistes de l'armée de l'air ont atterri sur la pelouse pour donner le ballon du match... Voici le tout premier :




  • L'entrée des joueurs sur la pelouse !




  • L'ambiance à Chaban Delmas, ola !




  • Tour d'honneur des joueurs parisiens




  • Tour d'honneur des joueurs toulousains, vainqueurs !

Publié dans : Coup de Coeur / Coup de Gueule
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés